Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

Arc de Triomphe ou Porte Louis-Quatorzième

Arc de triomphe après la très belle restauration entrepris depuis le début de l'année 2003, le voici en octobre 2003. Sans commentaire les images parlent toutes seules.

Avant la réhabilitation,

 

Lors des travaux d'aménagement de l'Esplanade du Peyrou (entrepris par le Maréchal de Broglie, commandant en chef de la province) il fut décidé de remplacer l'ancienne porte vétuste par une porte imitant les portes d'entrées de la ville de Paris.

 

Cette nouvelle porte en forme d'Arc de Triomphe fut dessinée par l'architecte François Dorbay lequel s'était inspiré de la porte Saint-Denis de Paris. Les travaux furent suivis par l'architecte Daviler.

 

On peut voir sur ces faces quatre médaillons sculptés en 1693 par Philippe Bertrand (1661-1724) à la gloire des moments forts du règne de Louis XIV.

• Du côté ville sur la gauche, allégorie de l'Hérésie Vaincue (allusion à la révocation de l'Edit de Nantes 1685 ) sur la droite création du canal des deux-mers (1666), coté Peyrou à gauche, Louis XIV en Hercule couronné par la Victoire chassant un aigle (l'Empire) et terrassant un lion ( l'Angleterre ), ensuite la prise de Mons et de Namur (1692).

 

L'inscription latine qui figure sur l'attique voudrait dire " La paix a été apportée sur terre et sur mer par Louis le Grand, dont le règne dura soixante douze ans, après avoir séparé, contenu et s'être attaché les peuples alliés dans une guerre de quarante années".

Les pierres qui ont servi à l'édifier proviennent des carrières de Pignan, de Saint Jean de Védas, de Saint Geniés et de Vendargues.

Édifié en un an, ce monument d'ordre dorique fait 15 m de longueur et 1! m de largeur. Le portique a 4,70 m de largeur pour une hauteur de 7m. Ce n'est qu'en 1830 qu'on déposa la grille de fer de l'arc supérieur ainsi que la porte en bois.

 

C'est en 2006 que vont débuter les travaux d'aménagement d'une nouvelle place devant le palais de justice. Cette nouvelle place de 4000m2 sera recouverte de pierre noble donnant beaucoup plus d'éclat à cette déjà belle partie de ville, une bulle d'air de plus dans le centre historique. Les architectes désignées lors du conseil municipal du 28 juin 2004 sont les barcelonais Heinrich, Espinans et Tarraso ainsi que leurs collègues montpelliérains Bosc Stephane & Rouaud Maxime (12 rue du commerce à Montpellier). Elle devrait être terminée en 2007. Après la rénovation très réussie de l'arc de triomphe ce sera la cerise sur le gateau..de plus elle a été pensé pour que les personnes handicapés puissent circuler sans trop de problème (12 mai 2005).

 

Article parue dans le Midi-Libre du 25 février 2000

 

Montpellier : les Monuments historiques lancent une opération de sauvetage pour l'Arc de triomphe et le Peyrou

(Midi Libre)

 

L'Institut des monuments historiques et la Ville de Montpellier lancent un cri d'alarme après avoir constaté que l'Arc de Triomphe et les jardins du Peyrou tombaient en ruines. Ils ont décidé de parer rapidement à ces dégradations pour un montant de 6,3 MF, dont 4,8 MF pour le seul Arc de Triomphe dont les parements sont bosselés et délités menacent de chuter. Ceci impose leur remplaçant en quasi totalité, en pierre neuve à tailler et parementer. Une auscultation de toutes les parties sculptées, avec une nacelle, a également été effectuée, confirmant une altération généralisée. D'autre part, l'ensemble des sols de la promenade du Peyrou sont aussi dans un processus de détérioration inquiétant. Dans l'immédiat, au titre du programme 2000, les promenades basses seront les premières restaurées, selon «un aspect particulièrement soigné, adapté au site, qui ne devra pas ressembler à un revêtement routier».

(Midi Libre, édition de Montpellier, 25.02.2000)