Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

Cathédrale SAINT PIERRE

La première photo est prise depuis la tour du Couvent des Ursulines

 

Cette cathédrale est classée Monument historique depuis 1906. Avant d'être le siége de la faculté de Médecine, ce fut la chapelle d'un monastére bénédictin fondé en 1364 par le pape urbain V. La chapelle fut érigée en cathédrale en 1536.

 

Les guerres de religion l'abimérent énormément en lui faisant perdre 1 des ses 4 tours qui composait ses angles. Elle a été rétabli en 1856 par l'architecte M.Revoil qui a aussi agrandi l'édifice et construit le coeur. Le porche est composé de 2 piliers cylindriques et massifs en pierre du pays, qui soutiennent une voûte à  nervures.

 

A l'origine, Saint-Pierre était l'église du monastére Saint-Benoît, fondée en 1364 ; elle devint cathédrale en 1536. De l'ancien édifice gothique consacré par Urbain V, pape d'Avignon, ne subsistent que le massif des façades et les deux tours-clochers. Le plan est inspiré du modéle méridional. Les influences avignonnaises sont elles aussi manifestes, notamment dans la forme et la sobriété des arcs et des supports des colonnes. La cathédrale souffrit durement des guerres de Religion : Montpellier fut un haut lieu du protestantisme.

Reconstruite au 17e siècle, on refit la voûte, le pavement de la nef et la façade. Après avoir été réaménagée selon un projet de Jean-Antoine Giral au 18e siècle, Saint-Pierre fut victime de la volonté de la transformer en un édifice plus ambitieux. Les travaux dirigés par Revoil de 1855 à 1875 aboutirent à une reconstruction de la tour-clocher et à l’ajout de chapelles rayonnantes. Auguste Baussan refit le décor sculpté de la tour et du tympan dans le goût du 13e siècle ; les verrières du transept et du choeur, exécutées par Edouard Didron et Paul Nicod, furent posées entre 1870 et 1872. Dans le bras droit, un tableau de Sébastien Bourdon représente La chute de Simon le Magicien (1657), épisode apocryphe de la Vie de saint Pierre.

Erigé en archidiocése métropolitain le 8 décembre 2002 par décret de la Congrégation pour les évéques. La province ecclésiastique de Montpellier comprend à  présent les diocéses suffragants de Mende et de Perpignan-Elne (auparavant suffragants d'Albi), de Nîmes (auparavant suffragant d'Avignon) et de Carcassonne (auparavant suffragant de Toulouse).

 

C'est le Cardinal de Cabrières qui fit ouvrir cette porte sur le côté de Saint Pierre. Son style se veut du 13 éme siècle avec un large tympan sculpté par Baussan.

 

La partie haute de ce tympan rappelle le couronnement de la vierge et en dessous la naissance et l'enterrement de son fils. Un grand escalier devait être réalisé mais vu la largeur de la rue et l'emprise que cet escalier aurait pris, le passage dans la rue aurait été impossible.Bref, c'est ce qui explique le petit escalier actuel.

 

Sur cette façade, on peut voir des marques de boulets tirés depuis la Citadelle en 1815 quand des troupes royales rentrèrent en ville.

 

Depuis le parvis de la cathédrale on peut voir une des dernières maisons avec grilles de balcon en acier forgé à la main et non coulé en fonte et qui datent du 18 éme siécle. Certains pensent que ces grilles ont la particularité d'avoir des boites à grillons. Le chant des grillons devant apporter le bonheur et la fertilité du maître de maison.

 

En fait il n'y a jamais eu de grillons dans ces boites, c'est un bel exemple de fausses idées que l'on colportent à travers les années. Cette boite est là du fait que la maison appartenait au maître serrurier Catrix qui se faisait un peu de publicité. Cette maison dénommée Catrix se trouve 16 rue Saint Pierre. Par la suite c'est un autre serrurier connu pour la réalisation des grilles de l'aqueduc, Pierre Bongue qui a repris l'immeuble.

 

 

 

 

 

 

 

End content

 

End main content wrapper

Start Footer

© 2009 JPK Vous avez des photos de Montpellier, Contactez-moi, ou alors un simple avis, une critique..

Start the breadcrumb wrapper

        Montpellier Histoire et photos > Vieux Montpellier > Cathédrale Saint Pierre >