Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

Cette Chapelle se trouve dans la rue Jacques Coeur juste à coté d'un des derniers arcs habités ; (il en reste 3 à Montpellier bras de fer, Jacques Coeur et l'arc Voltaire) . La présence de cet arc a permis à cette église de survivre aux nombreuses démolitions qui eurent lieu au 16 éme siècle, cet arc s'appuyant sur la façade de l'Hôtel de Lunaret anciennement Hôtel des Trésoriers de France qui avaient établi en 1632 leur siège et leurs bureaux dans cet hôtel . . Cette église fût même restaurée en 1624 par les pénitents blancs.

 

La porte et le pilastre d'entrée ont été construit en 1747. L'austérité de son entrée ne doit pas cacher la richesse de sa décoration intérieure mal mise en valeur par un mauvais éclairage.

 

On peut y trouver un plafond à compartiment (1647) rempli de tableaux ayant pour thème la vie de la vierge et celle du Christ. L'autel a été rénové en 1876 en même temps que le chœur. Je ne dispose pas d'explication au sujet de la Croix.

 

Avant l'appellation Jacques Cœur, cette rue s'est appelée rue des Pénitents blancs et avant encore rue Sainte Foy. A l'entrée de cette église on trouvera une plaque laissé par le peintre Frédéric Mistral qui était membre de cette confrérie, on peut lire sur cette plaque “Raço latino en remebrença de toun destin sempre“ c'est à dire “ race latine, en souvenir de ton destin toujours en cours“. de même rue Foch on retrouvera une autre plaque laissé par Frédéric Mistral sur laquelle on pourra lire “ Aubouro-te, raço latino, souto la copo dou soulèu ! Lou rasin brun boui dins la tino. Lou vin Dièu gisclara lèu “ ce qui donne en français “ Relève toi, race latine; Sous la chape du soleil ! Le raisin brun bout dans la cuve. Et le vin de Dieu va jaillir“. Souvenir d'un discours prononcé le 24 mai 1878 au Peyrou.