Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

Initialement il ne s'agissait que de la chapelle de l'ordre des Jésuites installés à Montpellier depuis 1629 pour y enseigner de nombreuses disciplines mais pas la médecine. Le développement de l'institution fût tel qu'ils inféodèrent une partie de la rue de la salle l'évêque qui se trouvait entre la rue Girard et la rue Montpelliéret pour y construire d'autres salles d'études ou dortoirs. Aujourd'hui il ne reste de cette portion de rue que l'impasse du musée (anciennement appelée impasse de Montpelliéret). Les jésuites restèrent en ces lieux jusqu'en 1762, année où, après leur expulsion, leur collège devint le Collège Royal de Montpellier.

 

La place Notre-Dame fut crée en 1822, quand la chapelle des Jésuites devint l'église paroissiale Notre-Dame pour remplacer l'ancienne église détruite de Notre-Dame des Tables. Depuis 1955, le lycée, qui occupait les bâtiments de l'ancien collège des Jésuites, a été transféré à la Citadelle.

 

L'église actuelle est due à l'architecte Jean Giral (famille d'architectes, père, fils et petit-fils) , qui ont construit beaucoup d'édifices à Montpellier, à savoir, la chapelle de l'Hôpital Général et l'Hôtel Saint-Côme.

 

Les travaux durèrent de 1707 à 1748 et consistèrent à agrandir la chapelle. On remarque l'aspect dorique du premier niveau alors que le dessus est d'aspect plutôt ionique, ainsi que les deux niches initialement réalisées pour accueillir des statues de saints ; ceux que l'on voit de nos jours ont été mis en place en 1871, au 19éme siècle ont été ajoutés les toiles de Vien, la statue de la Vierge en marbre de Carrare, le retable en marbre, les statues de saint Guilhem et saint Roch, le maître-autel de marbre avec incrustations de pierres de diverses couleurs. Pendant la Révolution, l'église reçut les orgues de Saint-Thibéry.