Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

Nouvelle Maison Pour Tous Mélina Mercouri de Montpellier

Voici la dernière maison pour tous de Montpellier, un ancien Mas réhabilité très intelligemment par l'architecte Daniel Andersch, qui a su intégrer une très bonne gestion du rayonnement solaire, souvent source d'inconfort. Ce lieu s'appelait avant la réhabilitation “ Mas de Costebelle. Cette belle réalisation a été inaugurée en présence de Mme Le Maire de Montpellier, Mme HELENE COLAS le samedi 25 juin 2005 à 18 heures en compagnie d'une importante foule très curieuse de découvrir la transformation du mas de Costebelle.

Melina Mercouri

(Maria Amalia Merkoúri). Actrice et femme politique grecque (Athènes, 1923 - New York, 1994). Après des débuts au théâtre à Athènes (Le deuil sied à Électre, Eugene O'Neill) puis à Paris (les Compagnons de la Marjolaine, Marcel Achard, 1952), Melina Mercouri s'impose au cinéma dans Stella (Michel Cacoyannis, 1955), avant de devenir l'interprète favorite de Jules Dassin, qu'elle épouse en 1966, et pour qui elle tourne Celui qui doit mourir (1957), Jamais le dimanche (1960), Topkapi (1964), Dix Heures et demie du soir en été (1966), la Promesse de l'aube (1970), Cris de femmes (1974). Elle publie en 1972 un livre autobiographique, Je suis née grecque, et remonte sur les planches en 1976 avec Médée , mise en scène par Minos Volonakis. Elle entre en politique à la suite du putsch des colonels (21 avril 1967), qui l'a contrainte à l'exil. Au retour de la démocratie en 1974, elle se réinstalle en Grèce. Élue députée socialiste (1977), elle est nommée ministre de la Culture et des Sciences (1981-1985), puis ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (1985-1990). Elle retrouve le ministère de la Culture, après la victoire du PASOK, le mouvement socialiste panhellénique, aux élections d'octobre 1993.