Montpellier Histoire & Photos

8éme ville de France - 500 descriptions - 700 photos

Depuis 1999

OPÉRA - LE CORUM

L'opéra - Palais des Congrès est l'œuvre de l'architecte Claude Vasconi ( http://www.claude-vasconi.fr/ ) Il rencontre un vif succès, ce qui le place au 3 éme rang Français en fréquentation. Les pierres du revêtement de façade sont en GRANIT "CARMEN RED" (Finlande).

 

Au niveau du salon du belvédère on peut voir une fresque murale dessinée par le peintre contemporain Herve di Rosa

 

Les travaux de mise en place de la première ligne de Tramway ont mis à jour la chapelle de l'ordre du Saint Esprit ainsi que l'ancienne porte du Saint-Esprit, dite aussi de Montferrand, dans l'actuelle boulevard louis Blanc juste avant de pénétrer dans le tunnel du Corum.

 

Non loin de là se trouvait également l'hôpital fondé au XIII éme siècle détruit en 1562 par les Réformés et qui se trouvait près du pont dit Pont des Augustins, qui correspond à celui qui va aujourd'hui vers la rue Proudhon et la place Emile-Combe.

FICHE TECHNIQUE

• Affaire: OPÉRA REGIONAL - PALAIS DES CONGRES "LE CORUM"

• Adresse : Esplanade Charles De Gaulle- MONTPELLIER (HÉRAULT)

• Maître d'ouvrage Mairie de Montpellier Monsieur Georges FRECHE, Député Maire

• Maître d'ouvrage Délégué: Société d'Équipement de la Région Montpelliéraine (SERM) 12 Place du Nombre d'Or,34000 MONTPELLIER

• Maître d'Œuvre :Claude VASCONI, Architecte 58 rue Monsieur Le Prince - 75006 PARIS

• Assistants : Michel AUSTASIE et Jean-Paul HAMONIC, Radu VINCENZ, Bruno BAUDIN, Guy BEZ, Gérard CLADIERE, Daniel DAGADA, Pierre DARIEL, Hervé DELATOUCHE, Jean-Paul DEMOLIN, Daniel FARACO,Laurent GILSON, Guillaume JULLIAN, Maxime KETOFF, Alain MAZET,Kasia MICHALSKA, Janice RAMSTECK-ORHANT, Philippe RICHARD,Bernard SOUBIELLE, Bruno SEBENNE, Thomas TCHECK

• Architectes Locaux associés J.L. BERARD, A. GARCIA DIAZ, A. VALES

• B.E.T.: Fluides - Économie: SERETE 86 rue Régnault - 75640 PARIS CEDEX 13

• Infrastructure et structure ETEC Lotissement La Métairie - Villa NI 10 Rue des Gours - 34100 MONTPELLIER

• Acoustique: COMMINS BBM 33 rue des Petits Ruisseaux - BP 81 91371 VERRIERES LE BUISSON CEDEX

• Scénographe SCENARCHIE 14 rue du Général Humbert 75014 PARIS

 

Programme Équipement culturel comprenant un auditorium de 2 000 places avec bloc avant scène et locaux de service, une grande salle de 800 places, une salle de commission de 300 places, des sudaces d'exposition (4 000 m2) salons de restauration, locaux de répétition, un ensemble commercial, des locaux administratifs et trois niveaux de parking enterrés d'une capacité de 500 places.

Surface :SHON: 67 000 m2 ; Calendrier Concours: Juin 1984 ; Début des études: Septembre 1984 ; Début des travaux: Février 1986 ; Livraison Phase 1: Décembre 1988 ; Livraison Phase 2: 1990 ; Mission m 1

Techniques & matériaux de construction ; Structure : béton armé ; Façades: habillées en granit Carmen Red ; Menuiserie métallique aluminium anodisé noir ; Coût 542 MF HT (valeur 1986) Le granit Carmen Red a aussi été utilisé pour les bâtiments suivants :

 

• Touhou Seimei BLDG, Seoul, Korea

• First Interstate Bank of California, San Diego, California, USA

• Lurgi-Hause, Frankfurt-am-Main, Germany

• Saarbrücken, Saarbrücken

• Aker Brygge, Oslo, Norway

• Water Side Tower, Norfolk, Virginia, USA

• Phoenix Plaza, Phoenix, Arizona, USA

• Travellers Express Tower, St. Louis Park, MN, USA

• Arco Tower, Los Angeles, USA

• Central Daily Newspaper Building, Seoul, Korea

• Korea Trade Centre, Seoul, Korea

• Malayan Credit House, Singapore

• Wilshire Court Plaza, Los Angeles, USA

• Neues Lurgi Haus, Frankfurt, Germany

• Landesarbeitsamt Saarbrücken, Saarbrücken, Germany

• Bank of California, San Diego, USA

 

DESCRIPTION GÉNÉRALE

 

CAPACITÉ : 2 010 sièges ACCES:Hall ; LOGES FRONTALES: 254 ; LOGES LATÉRALES: 208 ; BALCON : 329 ; RAMPES LATÉRALES: 122 ; PARTERRE :1097 (861 fixes + 83 plateau 1 et 153 plateau 2)

CONFIGURATION THÉÂTRE: 1884 ; CONFIGURATION CONCERT: 2 010 ; CONFIGURATION LYRIQUE: 1927

SOL : Loges et couloirs d'accès Moquette, Parquet ; Parterre et balcon Parquet ; Fosse d'Orchestre Panneaux de bois plein

 

La salle et la scène reposent sur un système antivibratile : boîtes à ressorts

PLAFOND: Mobile, composé de panneaux de bois de 50 mm d'épaisseur.

Se déplace verticalement, s'arrête à 3 hauteurs qui correspondent aux 3 volumes souhaités (relevé pour les concerts, position basse pour les opéras, position intermédiaire pour les ballets.) Se divise en 2 parties (partie centrale et proscenium).

SCÈNE

• Configuration pleine : Profondeur : 22,50 - Largeur 38 - Surface : 850 m2 + Dégagement latéral 160 M2

• Configuration 1 : 153 sièges occultés - Profondeur 3,97 - Largeur 17 - Surface 59 m2

• Configuration 2 : 236 sièges occultés - Profondeur 4,74 - Largeur 20 - Surface 92 m2

• Configuration 1 + 2 :188 m2

• Hauteur fond de scène ; Hauteur avant-scène : 8 à 12,50

• Charge au sol 500 kg/m2

• Arrière-scène Dimensions : Largeur : 20 m - Profondeur : 18 m

• Caractéristiques principales Sol parquet bois ; Mur voile courbe revêtement tôle perforée

• Accès matériel : monte conteneur 30 tonnes

 

Merci à M.VASCONI (et M.Bruneteaux) pour la 1ére photo.

 

Herve di Rosa (Artiste de Sète)

 

Hervé Di Rosa est né à Sète en 1959, tout comme Robert Combas, le compagnon, aujourd'hui peintre de renom lui aussi.

 

Après son baccalauréat, Di Rosa va à Paris et poursuit des études à l'Ecole des arts décoratifs de 1978 à 1983 .

 

Paris et New York,

 

En 1983 et 1984 il fait de longs voyages aux Etats Unis où il expose dans de grandes galeries: NY Gallery Gillespie, Tony Shafrazi Gallery, Holly Salomon. A Paris, Di Rosa est un peu un nomade, même s'il y vit régulièrement .

 

Mais il revient toujours à Sète, la Venise populaire du Sud qui inspire tant de ses oeuvres : " La mangeaille " en 1986, " La mer l'hiver " en 1987 ou la série " Sur les quais " en 1989.

 

Figuration Libre

 

Le concept de Figuration Libre désigne d'abord la peinture de Robert Combas et d' Hervé Di Rosa à laquelle se rattachent celles de Rémy Blanchard et de François Boisrond. C'est l'artiste Ben qui a trouvé le terme en 1981, le vouant à un succès éclatant. " Sous-culture " et BD

 

Hervé Di Rosa se revendique de l'art de la rue, de la télévision et de la BD.

 

A New York il disait : "  Je suis le fils d'une femme de ménage. Je n'ai aucune culture. " Il y a dans ce discours une large part de provocation chez un artiste invité dans les plus grands ateliers contemporains -Kenny Scharf,Keith Haring, Clemente- et qui se reconnait pour pères, Matisse, Dubuffet, le groupe Cobra, Picasso, Lichtenstein, Rembrandt et Bosch.